Comment obtenir des financements pour vos formations ?

financement de formation professionnelle

L’employeur a pour obligation de former ses salariés. Pour cause, seules les formations permettent d’assurer l’employabilité de ses collaborateurs. Mais lorsqu’il est question de formation en entreprise, les questions relatives à leur financement se posent inévitablement. Quelles sont donc les options qui s’offrent aux employeurs pour financer les formations de leurs collaborateurs ? Voici quelques pistes à explorer !


    Vous souhaitez financer votre formation ?

    Réponse sous 24h les jours ouvrables

    Appelez-nous

    Externalisation de la formation

    Quels gains pour votre entreprise ?

    Appelez-nous au 04 51 14 19 23 pour en savoir plus

    Faire le point avec votre conseiller OPCO

    Tout d’abord, il est à souligner que le financement des formations qui sont réalisées à l’initiative de l’employeur s’appuie en grande partie sur une contribution obligatoire de l’entreprise. Celle-ci était versée jusqu’alors aux opérateurs de compétences ou OPCO, et est désormais collectée par l’URSSAF.

    De ce fait, toute entreprise qui souhaite financer la formation de ses salariés se doit de faire le point avec son conseiller OPCO pour connaître les modalités et les critères de prise en charge qui varient en fonction de la formation envisagée.

    Financer des formations via l’OPCO, comment ça marche ?

    Pour pouvoir bénéficier d’une prise en charge par l’OPCO, les employeurs doivent rédiger un plan de développement de compétences. Celui-ci doit détailler toutes les actions à mettre en œuvre pour former les salariés.

    Quoi qu’il en soit, la mise en œuvre des projets de formation est financée par les OPCO pour les entreprises de moins de 50 salariés. L’OPCO prend généralement en charge les coûts pédagogiques et les divers frais (hébergement, déplacements, repas, etc.). L’OPCO prend également en charge le salaire du collaborateur tout au long de sa formation. Toutefois, ce financement est limité par des règles de prise en charge et les plafonds varient en fonction des branches.

    En ce qui concerne les entreprises de plus de 50 salariés, les employeurs peuvent aussi solliciter leur OPCO pour d’éventuels co-financements des formations sur des fonds spécifiques. Mais la majorité des actions sont financées par l’entreprise elle-même.

    Les 11 OPCO

    Actuellement, il existe 11 OPCO vers lesquels les entreprises peuvent se tourner selon leurs branches professionnelles.

    • OPCO 2i – cet opérateur de compétences est dédié aux secteurs de la chimie, la métallurgie, la pharmacie et le papier-carton.
    • AFDAS – les secteurs des télécommunications, le sport, la culture, les médias, le tourisme, le divertissement et les loisirs sont rattachés à l’AFDAS.
    • ATLAS – il s’agit de l’OPCO destiné aux secteurs de l’assurance, du conseil et des services financiers.
    • Uniformation – il est dédié aux secteurs de l’enseignement, des services aux personnes, de l’insertion et du sport.
    • Opcommerce – comme son nom l’indique, il s’agit de l’OPCO dédié au commerce.
    • Constructys – c’est l’OPCO des secteurs du bâtiment, des travaux publics, du bois et du négoce des matériaux de construction.
    • OPCO EP – il est dédié aux entreprises de proximité.
    • AKTO – il s’agit d’un OPCO interbranches.
    • OPCO Mobilités – cet OPCO est dédié aux secteurs du transport routier et maritime.
    • OCAPIAT – c’est l’OPCO pour les secteurs de l’industrie alimentaire, les activités maritimes et l’agriculture.
    • OPCO Santé – comme son nom l’indique, c’est l’OPCO destiné aux secteurs de la santé et du médico-social.

    Financement de formation avec Pôle emploi et la région

    Les entreprises peuvent également se renseigner auprès de Pôle emploi et de la région pour savoir s’il existe une possibilité de percevoir une aide pour financer la formation de leurs salariés. En effet, le conseil régional via le Programme Régional de formation (PRF), et Pôle emploi, via l’Action de Formation Conventionnée (AFC) ou la POEI (Préparation Opérationnelle à l’embauche individuelle) peuvent acheter des places en formation. L’achat en question s’effectue dans le cadre de marchés publics et permet aux demandeurs d’emploi d’accéder à des formations gratuitement.

    Encourager vos collaborateurs à mobiliser leur CPF

    Le CPF ou compte personnel de formation est généralement utilisé à l’initiative du salarié. Cependant, les employeurs peuvent aider et conseiller leurs collaborateurs dans la mobilisation de ce compte pour financer une formation de leur choix.

    Chaque salarié perçoit 500 euros par année de travail pour se former, dans la limite de 5 000 euros. Cet argent est mis de côté sur le CPF et ne peut être utilisé que dans le cadre d’une formation répertoriée sur le site MON COMPTE FORMATION.

    Bon à savoir : si le salarié ne dispose pas d’un montant suffisant pour assurer le financement de sa formation, l’employeur peut abonder le CPF du salarié.

    Quelles formations suivre grâce au CPF ?

    La majorité des formations sont certifiantes ou qualifiantes. Aussi, le salarié peut mobiliser ce dispositif de financement pour faire un bilan de compétences, passer le permis de conduire ou bénéficier d’un accompagnement à la validation de ses acquis professionnels (VAE).

    Que doit faire l’entreprise pour mobiliser le CPF de ses collaborateurs ?

    L’employeur ne peut en aucun cas obliger ses collaborateurs à utiliser leur CPF, notamment quand la formation est exigée par lui-même. Néanmoins, si la formation en question se déroule durant le temps de travail, une autorisation de la part de l’employeur est nécessaire. L’acceptation doit se faire dans un délai de 60 jours pour une formation qui dure moins de 6 mois, et 120 jours pour une formation supérieure à 6 mois.

    Le financement de la formation avec le PTP

    A part le CPF, le salarié peut aussi mobiliser le PTP ou « projet de transition professionnelle ». Ce dispositif permet à votre collaborateur de suivre une formation certifiante afin de se reconvertir ou d’évoluer dans ses fonctions et occuper un poste à responsabilités. Tout comme pour le CPF, les formations peuvent être suivies pendant et en dehors du temps de travail.

    Néanmoins, pour que votre salarié puisse bénéficier du financement de la formation, il doit avoir au moins 24 mois d’ancienneté à son poste, dont la moitié au sein de votre entreprise.

    Pour mettre en œuvre le PTP, le salarié doit effectuer quelques démarches administratives :

    • Auprès de l’employeur – il s’agit surtout de soumettre une demande écrite d’autorisation d’absence. Celle-ci doit détailler l’intitulé de la formation, sa durée, ses dates ainsi que l’organisme de formation. Pour ce qui est du délai d’acceptation ou d’autorisation, il est le même que pour le CPF.
    • Auprès de l’organisme financeur – la demande de prise en charge est à déposer par le salarié auprès de l’association Transitions Pro de sa région.

    Vous l’aurez compris, il existe de nombreuses solutions pour financer la formation de vos salariés. Il ne vous reste qu’à choisir en fonction des formations souhaitées et du profil de vos collaborateurs. Il est également possible de cumuler différents financements (CPF et OPCO par exemple) afin de réduire vos coûts de formation et de maîtriser vos dépenses.

    Se faire accompagner par un organisme de formation

    Maintenant que vous savez tout sur le financement des formations professionnelles, nous vous conseillons de faire appel à un organisme habilité comme EVANEO. Nos conseillers et formateurs sont là pour vous accompagner dans toutes vos démarches afin que vous fassiez le meilleur choix.

    Retour haut de page